< Retour à la page d’accueil

Transparence, quand l’officine expose ses compétences

Pour se différencier, pour faire connaître leur métier ou mettre en avant leur expertise, certains pharmaciens décident de montrer ce qu’ils font et rendent visibles du public des espaces jusqu’alors souvent situés dans le back-office. Une idée originale qui pourrait bien devenir une tendance forte.

Miniature de l'article

Pharmacie Bataille

« Lors du transfert de l’officine il y a 5 ans, nous avons opté pour une pharmacie contemporaine, claire et spacieuse. À la manière des cuisines de certains restaurants, nous souhaitions que le préparatoire soit visible des patients », explique Pauline Bataille, pharmacien titulaire de la pharmacie Bataille. Situé face à l’entrée de l’officine, le préparatoire reste isolé de l’espace de vente mais a la particularité de disposer d’une cloison complètement vitrée. Son style épuré et minimaliste donne le ton et ne laisse personne indifférent. « Les patients, les clients sont surpris et trouvent cela original et beau. Les enfants sont intrigués et aiment bien regarder », remarque la titulaire.
Mais loin d’être uniquement esthétique, ce choix de la transparence peut également être envisagé comme vecteur de communication. « Nous réalisons encore régulièrement des préparations, notamment des mélanges d’huiles essentielles, et beaucoup de nos patients l’ignoraient. Et puis, ainsi exposés – ce qui a provoqué quelques réticences de l’équipe au départ et un peu de stress chez nos apprentis –, nous nous devons de réaliser les préparations de façon irréprochable dans un lieu propre et bien rangé. La transparence renforce la qualité ! » explique Pauline Bataille. Une qualité qui se voit et met nécessairement le patient en confiance.

Pharmacie Maire

« Lorsque j’ai repris l’officine, elle était très classique, voire un peu vieillotte », se souvient Nicolas Maire, pharmacien titulaire de la pharmacie Maire. « J’ai rapidement cherché à faire oublier cette image. Et pour cela, j’ai joué sur l’effet curiosité en offrant une vitrine technologique à la pharmacie ». Impliquée dans la préparation des doses à administrer (PDA), la pharmacie Maire délivre les traitements à trois établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et dispose pour cela d’un automate, de différents outils de planification et de contrôle. Un équipement que le titulaire a choisi d’exposer. En effet, le local dédié à l’activité de PDA dispose d’une vitrine sur la rue ainsi que d’une porte vitrée pour y accéder, de manière sécurisée, depuis l’espace de vente de l’officine. « D’un point de vue technique, la mise en place a été un peu compliquée car la porte vitrée est très lourde, mais le résultat est plus que positif. Pour nos patients, cela véhicule une image très avant-gardiste. Et puis c’est aussi très pratique : les infirmières et les livreurs savent directement où s’adresser. Je trouve que ça contribue réellement à faire connaître notre métier ! », ajoute le titulaire.
Prochaine étape pour la pharmacie Maire, mettre en place la PDA au comptoir pour ses patients chroniques. Lesquels, déjà sensibilisés à la PDA, seront sans doute plus enclin à y trouver un bénéfice.